Les Fleurs de la Mémoire

3 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
En Partenariat avec :
- Conseil Régional de Basse Normandie
- Conseil Général du Calvados
- Conseil Général de la Manche
- Inspection académique
- Le Mémorial de Caen
  Home  ·    Member Access  
 Version française

  Le Livre d'or
  • Signer le livre d'or
  • Lire le livred'or

  •   Nous Contacter
  • Par formulaire
  • Par email
  • Qui t'es toi?

    Et d'abord, qui t'es toi?
    Moi? Je suis pas grand'chose, presque rien
    De la chair à canon, un G.I' quoi
    Ceux qu'on appelle les Ricains

    Je suis celui qui est venu avec tant d'autres,
    Qui est entré en Normandie par effraction
    Pour jouer les samaritains, les bons apôtres,
    Et qui a contribué à ta libération

    On est arrivés, du chewing-gum plein les poches,
    Faisant avec les doigts, le V de la victoire
    Croyant d'un coup de balai, chasser les boches
    Et du même coup entrer dans l'histoire

    On nous critique, on nous éreinte,
    On est les Ricains, les Amerlos,
    Mais on est venu chez vous sans une plainte,
    Et sans regrets, nous sommes entrés dans l'eau.

    Nous les avons parcourues toutes ces plages:
    GOLD, SWORD, JUNO, UTAH et OMAHA,
    Sous le feu ennemi, nous sommes sortis des barges,
    Et sans hésiter, nous avons livré combat.

    Aujourd'hui, le 6 juin, c'est notre anniversaire,
    Le jour sinistre de la plus grande bataille,
    Le jour qui a fait pleurer tant de mères,
    Et qui nous a bardé la poitrine de médailles.

    Nous étions fiers de nous battre pour la FRANCE,
    Pour nous, vous avez envoyé LA FAYETTE,
    Nous avons exprimé notre reconnaissance,
    Et largement remboursé notre dette.

    Avec mes copains, on est là sous cette terre,
    Dans ce coin de Normandie vraiment banal,
    On a droit, une fois l'an, à une prière,
    Mais on repose dans l'indifférence générale.

    S'il vous plaît, un peu de reconnaissance,
    Nous sommes tombés pour vous par milliers,
    Afin que flotte le drapeau de la FRANCE,
    Et que dans le monde revive la liberté.

    Nous ne demandons pas grand'chose:
    Un peu de respect, une minute de silence,
    Sur notre tombe, qu'on dépose une rose ,
    C'est peu tout de même pour une délivrance.


    Hubert DENYS


    Ce texte a été envoyé à notre association via notre site internet. Son auteur l’a écrit nous a-t-il dit « pour pousser un "coup de gueule" contre l'indifférence des hommes qui doivent tant à leur aînés venus d'outre Atlantique .
     English Version

      Contact Us
  • Information webmaster@lesfleursdelamemoire.com
  • Copyright Les Fleurs de la Mémoire 2001 - 2008
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.
    Site optimisé pour une résolution 1024 x 768